Hockey Le Magazine

Golf Story | Gemme-Piacente revient au golf, mais change d’environnement

Alexis Gemme-Piacente
 

Champion amateur du Québec en 2010, lorsqu’il avait à peine 17 ans, Alexis Gemme-Piacente revient dans le domaine du golf mais, cette fois, en passant par l’environnement.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Maintenant âgé de 26 ans, cet as des verts a pris un virage vert. De retour à Montréal, lui et son père, Denis, ont fondé hub1916, une entreprise spécialisée dans le vêtement «écologique» qui œuvre dans le marché grandissant de l’hôtellerie en milieu golfique.

 

« Nos textiles ont cette particularité d’être fabriqués de bouteilles en plastique recyclées, explique l’entrepreneur. La matière première de la fibre du polyester étant le plastique, nous le récupérons plutôt que de laisser polluer nos cours d’eau et nos rivières.

 

« L’impact a été direct et quantifiable, ajoute-t-il. Nous habillons 7 000 personnes des organisations du Club Med et de la chaîne Melia. Pour ce qui est du golf, je lui accorde mon soutien car je veux redonner aux jeunes athlètes. »

 

À ce propos, l’Académie Fred Colgan, à Québec, a joint les rangs et sûrement que d’autres organisations la suivront.

 

Les Piancente, qui ont leur siège social dans le Vieux-Montréal, ont une usine à Lima au Pérou, une des grandes capitales des tissus.

 

Cheminement difficile

Avant d’en arriver là, Alexis Gemme-Piacente a d’abord été boursier aux universités de San Diego et, par la suite, de Central Florida, deux institutions réputées.

 

Après avoir obtenu son diplôme en finances et administration et débuté sa carrière dans les affaires en Floride, celui qui est un double champion de l’Omnium printanier admet avoir traversé une sérieuse « écoeurantite » du golf.

 

« Non seulement ai-je été quelques années sans jouer, mais je n’étais même plus intéressé à parler de golf, les choses ne s’étant pas terminées comme souhaité, faute de moyens. »

 

Depuis, les choses semblent toutefois avoir changé. Et pour le mieux, puisque cette année, il a pris le départ de l’Omnium printanier et a terminé à égalité en 58e place avec une fiche de +5 et un oiselet au 18e trous !

Dernières nouvelles

Social