Hockey Le Magazine

Après un diplôme et un succès, Étienne Brault se qualifie en vue de l'Omnium canadien

Yohann Benson et Étienne Brault
 

Ajoutez un troisième Québécois parmi les participants à l'Omnium canadien RBC présenté cette semaine à Hamilton. Étienne Brault a obtenu, lundi, son laissez-passer en vue d'évoluer dès jeudi en compagnie des numéros un et deux au monde Brooks Koepka et Dustin Johnson, de même que Rory McIlroy et Justin Thomas, classés quatrième et sixième.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Lors de cette qualification qui a eu lieu au club Heron Point, Brault a terminé au deuxième rang en vertu d'une carte 70 (-1). Cette performance a valu au golfeur amateur de Ville Mercier et associé du club Pinegrove de mériter l'un des quatre derniers cartons d'invitation à cette seule étape du PGA Tour au Canada.

 

Savoie et Bussières également qualifiés

 

Il y aura deux autres représentants du Québec à l’Omnium canadien RBC, soit Joey Savoie, un autre amateur du club Pinegrove à titre de chef de file du volet amateur d'Équipe Canada, et Marc-Étienne Bussières, professionnel affilé au club LongChamp qui est classé au tout premier rang de la PGA canadienne.

Âgé de 22 ans, Étienne porte les couleurs de l’équipe de l'Université Chattanooga au Tennessee, dans la NCAA, où il est un tout récent diplômé.

 

Brault est un élève de Benoît Lemieux, bras doit de Daniel Langevin à l'Académie Performance Golf. Soit dit en passant, Langevin est présentement à Hamilton, où il tiendra le rôle de cadet de Joey dont il est l'entraîneur.

 

Étienne Brault continue donc de briller. Vendredi dernier, il avait remporté le volet amateur de l'Omnium printanier qui s’est déroulé au Club de golf Beaconsfield. Il avait défait, en prolongation, Julien Sale, du Rivermead, après que les deux eurent complété des 18 premiers trous avec un score identique de 67.

 

Alarie rate (encore) par un seul coup !

 

Une bonne pensée va à l’endroit de Tim Alarie, de Saint-Jérôme qui a vu sa participation lui échapper par un seul coup en raison de son score de 72.

 

Après avoir fait un déplacement express Victoria-Toronto Hugo Bernard, du circuit Mackenzie PGA Tour Canada, a du se contenter d’un 76. Chez les autres noms connus, Pierre-Alexandre Bédard, vainqueur du Championnat de la PGA canadienne en 2018, a dû se contenter de 81.

Dernières nouvelles

Social