Hockey Le Magazine

Blogue Michel Lacroix | Calendrier 2020: vous n’avez encore rien vu !

Max Homa (Getty)
 

Lorsqu’on entame le bilan du calendrier 2018-2019 du PGA Tour, on constate déjà que la prochaine saison pourrait être un véritable casse-tête pour l’ensemble des intervenants de ce circuit, peu importe s’ils sont des dirigeants des circuits professionnels, des organisateurs de tournois ou des joueurs.

 

Michel Lacroix | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Dans l’ensemble, les changements apportés cette année ont été reçus favorablement, en ce sens qu’on a réussi à présenter un évènement majeur par mois à compter du mois de mars jusqu’à la mi-juillet. Au milieu de cette portion de calendrier, on est parvenu à insérer l’Omnium Canadien RBC. Bien que coincé entre le Tournoi Memorial de Jack Nicklaus et l’Omnium américain, ce tournoi a reçu ses meilleures notes depuis bien longtemps.

 

L’implication du commanditaire RBC a certes permis de compter sur la présence de plusieurs joueurs vedettes. Cet état de fait, combiné à la frénésie suscitée par l’aventure des Raptors et la performance du vainqueur Rory McIlroy, ont complété la mise en valeur du championnat.

 

Joueurs à découvrir

Par la suite, on a réduit le nombre de matchs éliminatoires de la Coupe FedEx de quatre à trois.

 

Ce ne sont toutefois pas tous les tournois qui ont eu la même chance que l’Omnium canadien RBC. La Classique Honda, qui compte sur la présence du plus ancien commanditaire du PGA Tour, a nettement manqué d’appui. Quelques rares joueurs vedettes y ont pris part, sans plus.

 

Le dernier né des tournois, la Classique Rocket Mortgage, qui a eu lieu à Detroit, n’a pas suscité l’intérêt escompté. Loin de là. D’ailleurs, plusieurs tournois de «soutien» ont donné l’impression d’être des copies des tournois du circuit de développement Korn Ferry, avec des champions ayant pour noms C.T. Pan, Max Homa, Sung Kang et Nate Lashley pour ne nommer que ceux-là.

 

À force de vouloir satisfaire trop de maîtres, on va cependant finir par se mettre dans le pétrin et c’est probablement ce qui va se passer avec le calendrier 2019-2020. Voici pourquoi…

 

Où seront les étoiles ?

Comme à l’habitude, les stars du golf professionnel seront sollicités pour les quatre tournois majeurs et le Championnat des Joueurs. Généralement, les 50 meilleurs au classement mondial sont aussi assurés d’une participation aux trois épreuves individuelles de la série de Championnat du monde.

 

À cela s’ajoutera également, l’an prochain, le tournoi JP McManus Invitation, qui en sera à sa sixième édition. Il s’agit d’un évènement de prestige présenté à tous les cinq ou dix ans et qui est sous la gouverne du Circuit Européen. Tiger Woods, Rory McIlroy et Phil Mickelson ont déjà confirmé leur présence pour le début de ce tournoi qui aura lieu le 7 juillet, soit quelques jours avant l’Omnium britannique disputé au Royal St George’s.

 

À cela va s’ajouter le tournoi olympique qui se déroulera à Tokyo, du 30 juillet au 2 août.

Viendront ensuite les séries de fin de saison et la grande finale, le Championnat du Circuit.

 

Cet agenda fort chargé servira, en plus, de prélude à la Coupe Ryder, qui se déroulera au spectaculaire parcours Whistling Straits vers la fin du mois de septembre.

 

Au cours de la prochaine année, on pourrait donc compter au moins 14 tournois d’envergure. Les grands gagnants seront certes les amateurs qui, indiscutablement, auront droit à du golf de très grande qualité… À moins que les joueurs, par contre, puissent s’y retrouver et évoluer dans des conditions maximales. Ce sera assurément difficile à gérer à cause des conflits d’horaire plus que probables.

 

Il reste donc à voir ce qui se passera également dans le cadre des autres tournois inscrits au calendrier. La demande est telle pour les grands tournois que les autres championnats risquent d’être présentés sans la présence des meilleurs joueurs. Ça permettra sans doute aux amateurs de découvrir de nouveaux talents, mais est-ce vraiment ce que l’on veut ?

 

C’est le cas de le dire : la prochaine saison en sera une bien spéciale !

Dernières nouvelles

Social