Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Une semaine cruciale pour nos aspirants aux États-Unis et en Europe, ainsi que d’autres nouvelles d’automne

Hugo Bernard (Golf Canada)
 

Qui a dit que la saison de golf agonisait maintenant que novembre est arrivé? Sûrement pas Hugo Bernard et Étienne Brault, pour qui la semaine qui s'amorce pourrait s'avérer un nouveau départ dans leur jeune carrière à la phase II du circuit d'Europe. Ajoutons au groupe Brandon Lacasse, impliqué aux sélections du circuit Korn Ferry, la porte d'entrée de la PGA.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Porte-couleurs du club Knowlton, l’un des secrets les mieux gardés quant au niveau de parcours d'excellence, Brandon est à Dothan, en Alabama, du 5 au 8 novembre.

 

Hugo, d'Équipe Canada et Laval-sur-le-Lac, ainsi qu'Étienne, de Pinegrove, sont en Espagne, à Alicante et Almeria respectivement, où ils entreront en action du 7 au 10.

 

Cette étape n'est que la deuxième avant les finales à suivre, mais la semaine est néanmoins cruciale.

 

Il faut savoir que quiconque qui passe aux finales devient admissible à la série de relève Challenger, en Europe, ou est garanti d'un rôle de substitut aux activités Korn Ferry.

 

Les résultats sont donc capitaux dès maintenant. 

 

Nouvelles québécoises à la NCAA 

Dans les meilleurs résultats de la semaine chez nos talents à la NCAA américaine, mentionnons les troisièmes places de Noémie Paré (Barry) et Julien Sale (Arkansas), en Floride et en Alabama. 

 

Une mention à Brigitte Thibault (Fresno) pour sa sixième place au Nevada.

 

Davis Love III devient « recrue » à la télé 

On ne pourra pas accuser CBS d'abuser du temps. Quelques jours seulement après le non renouvellement des contrats de Peter Kostis et Gary McCord - après plus de 30 ans dans le cas de ce dernier - comme analystes, la chaîne américaine confirme que Davis Love III joint l'équipe.

 

Gagnant de 21 tournois - dont le Championnat de la PGA - et deux fois capitaine de la Coupe Ryder, Love est un homme hautement respecté dans le milieu.

        

Il compte être des 23 tournois au p'tit écran, sans renoncer complètement à la compétition à 55 ans.

 

« Je ne sais trop si mon rôle sera de reporter sur le terrain, analyste dans la tour ou... installateur de câbles, au début, afin de voir où je serai le plus », déclare-t-il avec humilité et dans la bonne humeur. 

 

Le professeur Marc-Étienne Bussières 

Marc-Étienne Bussières annonce la pré-ouverture, mercredi, de ZoneGolf. C'est à Sherbrooke.

 

Le multiple titulaire à la PGA canadienne, associé au club LongChamps l'été, confirme aussi qu'il y enseignera au grand public durant l'hiver. L'endroit est équipé de simulateurs électroniques. 

 

Des birdies très payants

C'est aussi la saison des bilans financiers et c’est une somme de 14 millions $ qui a été amassée pour la bienfaisance par le tournoi de la PGA Colonial Charles Schwab, de Fort Worth, cette année.

 

Rien de moins que 13 millions $ proviennent de la promotion « Birdie pour la charité. » Les compagnies et le grand public promettaient un don selon le nombre enregistré. 

   

Pour votre info, rien de moins que 1100 birdies avaient été inscrits pendant les quatre jours.  

 

La fin définitive à Candiac

Au sujet de la fin de saison, celle-ci s'avère la fin définitive du club Candiac.

                      

La vente, plus tôt cette année, a pour résultat que l'endroit cesse définitivement les opérations golf. 

              

Candiac a eu son lot de champions du Québec, dont Dave Ross, longtemps le dynamique pro en titre, Rémi Bouchard, Jean-Louis Lamarre, Daniel Talbot et Jean Morin.

 

Dans les autres faits marquants à Candiac, la LPGA y avait tenu l'Omnium féminin du Canada, en 1974, avec Jocelyne Bourassa comme championne en titre, et Lise Payette qui avait accepté la présidence d'honneur à ses populaires années d'animatrice à la télé.

Dernières nouvelles

Social