Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Merci à Patrice Forcier pour toutes les années, Tiger, l’année de Brooke et plus

Patrice Forcier (Club de golf La Vallée du Richelieu)

Une ère complète s'achève au golf québécois, cette semaine, alors que Patrice Forcier termine sa dernière présidence à l'Assemblée générale de l'Association des terrains de la province qui est présentement en cours, à Trois-Rivières.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Patrice est un expert des présidences, ayant été également à la barre de la PGA du Québec, des directeurs généraux, du groupe PAR et des adjoints-pros en début de carrière.

 

Pas de souci. Ses responsabilités comme directeur général de la Vallée du Richelieu l'occupent bien assez. C'est quand même un long chapitre qui se ferme.

 

Il aurait pu demander un renouvellement de mandat, ce qui aurait été accepté à l'unanimité à l'instant même. L'union des DG et des parcours est l’une de ses réalisations, en passant.  

 

« Les affaires vont bien. Nos chiffres sont sortis du rouge avec l'aide de Michel Lafrenière. Nous comptons sur une forte personne avec l'arrivée de David Skitt, qui mène nos activités », mentionne Patrice.

 

Il ne sera jamais très loin avec son rôle d'ex-officio, en plus de demeurer conseiller chez PAR.                                   

« Des nouvelles idées avec des gens différents, c'est toujours bon. Je voudrais profiter de l'occasion pour remercier les gens des bureaux de direction [il y a eu Saint-Hyacinthe et le club Belvédère, à Val-d'Or, avant la Vallée] de m'avoir accordé le temps de m'impliquer », déclare-t-il.

     

En toute vérité, c'est Patrice Forcier qui devrait recevoir les félicitations de l'ensemble, comme on fait en ce moment même. 

 

Tiger a-t-il bien fait ?

Tiger Woods a-t-il levé la tête en optant, comme capitaine, pour son ami Rickie Fowler pour remplacer Brooks Koepka à la Coupe des Présidents, à Melbourne, au milieu décembre?

 

Alors que le nouveau marié Fowler n'a pas joué depuis la fin août, Brendon Todd vient de finir premier, deux fois, et quatrième à ses trois derniers tournois à la PGA. Il a inscrit 68 ou mieux pendant 11 sorties de suite.

 

Des nouvelles de Phillip Danault… au golf 

Après trois années de succès ayant permis d’amasser 150 000$ en soutien aux organismes caritatifs, le tournoi de l’attaquant du Canadien ne reviendra pas à Victoriaville, l’été prochain.

 

Dirigé par Alain Danault, le père de Phillip, Victo présentera dorénavant, de concert avec la ville, la Classique des Champions pour contribuer au financement des athlètes de l'endroit et de la région.

 

Quant au numéro 24 du CH, une annonce sera faite en décembre à propos d'une implication différente.  

 

Brooke en chiffres

Brooke Henderson termine son année avec deux trous d'un coup et 13 tournois complétés parmi les dix premières, ce qui équivaut à deux sommets en 2019 sur le circuit LPGA TOUR.

 

Elle complète ainsi deuxième au chapitre des birdies, avec 405.

 

Pas de problème pour les cadeaux de Noël pour la joueuse de Smiths Falls, dans la région d'Ottawa, qui a fini quatrième dans les gains avec 1 696 017$ amassés.

 

Direction Mexique pour Marc Côté

Le talent des pros d’ici est aussi reconnu hors Québec et Marc Côté en est la plus récente preuve. Il a été recruté au Mexique, plus précisément à Nuevo Vallarta, pour devenir le directeur de l'enseignement de l'Académie Vidanta.

   

Marc a longtemps été l'homme-orchestre au club Triangle d'Or, dans le double rôle de pro et directeur général.

 

Absence québécoise et noms connus ici

Aucun Québécois chez les 50 ans et plus n’est sorti des qualifications du Circuit des Champions à la PGA, cette année. Il faut dire que ce n'est pas donné, non plus, à 2 700$ juste pour l'inscription.

  

Deux noms connus ici, Jim Rutledge (deuxième en Californie) et David Morland IV, sont passés en finale, au début décembre.

 

Ancien lanceur étoile du baseball majeur, John Smoltz est « passé dans la mite » en scellant 54e. Fils de Jack, Gary Nicklaus a aussi raté le test.  

 

Cinq millions de dollars

Voilà la somme récoltée, dimanche, par John Rahm pour sa victoire au Championnat de fin d’année au circuit d’Europe, à Dubaï, ce qui lui vaut aussi le titre au classement des points pour l'ensemble de 2019. 

      

Le long cogneur de 25 ans devient aussi le premier Espagnol à conclure le calendrier numéro un depuis Severiano Ballesteros, en 1991.  

 

Sur les verts enneigés

 

Au tour des clubs Royal Portrush, site de l'Omnium britannique cette année, et Royal Liverpool de prendre leurs distances du Prince Andrew et ils lui retirent le titre de « patron d'honneur ».

 

*

 

Malgré les intentions immobilières, tout indique que Le Blainvillier fonctionnera encore avec 36 trous, au moins l'an prochain.

 

*

 

Félicitations à la Canadienne Alena Sharp, votée représentante des joueuses par celles-ci au comité de la LPGA.

Dernières nouvelles

Social