Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Histoires de familles

Les membres des équipes junior, amateur et sénior du Québec (Photo Golf Québec)
 

À la suite des résultats obtenus la semaine dernière par des membres des familles Dao, Ménard et Sale, on aurait pu tout aussi bien intituler cette chronique «bon sang ne saurait mentir. »

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca  

Collaboration spéciale

 

D'abord, Malik Dao. À 15 ans, il a remporté de Championnat Premiers élans de l'Atlantique présenté par Acura à Hartland, au Nouveau-Brunswick, avec des scores de 73, 67 et 72 pour un combiné de -4.

 

Le jeune homme a de qui retenir. Sa grande sœur, Céleste, est la Championne junior du Canada. Bien qu’elle ne soit âgée que de 17 ans, elle compte déjà deux participations à l'Omnium des États-Unis et rivalise avec des professionnelles.

 

Les deux Dao sont du club Summerlea, où je suis allé aux informations auprès de professionnel-ambassadeur Duke Doucet.

 

«Les deux sont très bons. Céleste et Dao ont le même gabarit grand et mince. Les deux cognent aussi la longue balle. Daniel Santerre est l'entraîneur, mais le papa, Duc Dao, ne se tient pas loin non plus», raconte notre expert Duke au plan du jeu.

 

Céleste, qui dispute cette semaine le championnat amateur du Canada à Red Deer, en Alberta, et Malik, qui détient le record de trois médailles d'or au Jeux du Québec, ont tous les deux une belle personnalité.

 

Pour ce qui est du tournoi qui s’est déroulé au Nouveau-Brunswick, une mention spéciale va à Félix-Antoine Levasseur, du club Godefroy, pour sa troisième place à -1.

 

Émile suit Raoul

Avec sa deuxième victoire en trois ans au tournoi Duc de Kent en vertu de ses comptes de 69 et 70 pour un cumulalif de -5, Émile Ménard, du club Pinegrove, a imité son frère Raoul qui avait lui aussi réalisé ce doublé avant de joindre la scène professionnelle.

 

Ménard a connu une semaine idéale en s'adjugeant, avant le test du Royal Québec, le maximum de six points qu’il pouvais totaliser lors de la victoire du Pinegrove dans les compétitions interclubs.

 

Au Duc de Kent, Émile Ménard a devancé par deux coups le joueur local, Jean-Guy Garnier, tout comme Brandon White, du Camelot, Étienne Papineau, également du Pinegrove, et Antoine Sale, du Rivemead.

 

Antoine est le frère cadet de Julien, le vainqueur du Kent l'an dernier et absent cette année en raison de sa participation à des tournois aux États-Unis, dont la qualification du Championnat amateur, ce qu’il a revendiqué avec succès.

 

Alors, vive la famille! Vraiment!!!

 

Au tour des messieurs en Beauce

La séquence des championnats du Québec se poursuit. Après celui des trois catégories chez les dames au club Montcalm la semaine passée, place au volet masculin qui sera présenté à Beauceville de lundi à jeudi.

 

À l’exception de Joey Savoie, en tournois internationaux avec Équipe Canada, tout le monde est là, incluant Christopher Vandette, le titulaire 2017 à 15 ans. Cet autre surdoué de Summerlea n'avait pu défendre son titre l'an passé en raison d'un conflit d'horaire avec celui d'Équipe Canada junior dont il est le chef de file.

 

Eh oui, une autre affaire de famille… Christopher est le fils de Jim Vandette, professionnels en titre au club Summerlea.

 

Du côté de la famille Gaudet…

Parlant de familles, les Gaudet du Club de golf Montcalm ont reçu le Championnat provincial amateur dont la présentation était la 50e dans la catégorie sénior.

 

Montcalm a pu célébrer en vertu de la victoire de sa junior Marie-Ève Pilon. Gagner devant son monde ajoute toujours à la pression.

 

En enlevant la palme du Championnat provincial amateur, Sarah-Ève Rhéaume, du Royal Québec, a poursuivi la domination de nos joueuses à la NCAA. Elle est étudiante-boursière en golf en Caroline du Sud, plus précisément à l'Université Furman.

 

Le titre de Jocelyn Smith, du Milby chez les séniors, s'avérait son premier de niveau provincial depuis 36 ans. 

 

Un aigle sur une normale 6…

Le champion professionnel sénior du Canada, Serge Thivierge, n'oubliera pas de sitôt son récent voyage en Gaspésie.

 

Il a réussi un aigle au 2e trou du parcours de Fort Prével, qui est l’une des très rares normale 6 au monde. Oui, une normale 6!

   

«Après un coup de départ de 280 verges et un deuxième coup d’approche de 285 verges dans l'allée, il a utilisé un fer 8 pour atteindre le vert, décrit André Maltais, un des partenaires de jeu de Serge, auteur de 70, et de Gilles Gareau.

 

«Puis, a-t-il conclu, Serge a calé un «petit» coup roulé de 65 pieds!»

      

Les trois professionnels séniors étaient les invités de Jean Perron au tournoi de celui-ci qui se déroulait à Chandler, où il vit maintenant. L'ancien entraîneur-chef du Canadien et des Nordiques y est une figure populaire. Le club de golf a d’ailleurs donné son nom au terrain d'exercice. 

 

Elles étaient en Irlande

Si jamais vous croisez Debbie Savoie-Morel, professionnelle émérite au club Le Mirage, ou Diane Dunlop-Hébert, ex-présidente de Golf Canada, de Golf Québec et, maintenant, présidente du club Mount Bruno, prenez le temps de leur parler de leur récent séjour en Irlande.

 

Les deux amies ont été littéralement soufflées non pas par les forts vents, mais par toute l'ambiance qui régnait autour de l'Omnium britannique qu’on y a présenté.

 

Étaient également du voyage : Diane Barabé, du club Granby Miner, qui était de retour à titre d'officielle des règles, et Charlie Beaulieu, du Mirage, invité par la Royal and Ancient à titre de président en poste de Golf Canada. 

 

Conseil de la semaine

Bonnes vacances aux travailleurs de la construction. On demande à leurs enfants de les amener jouer au golf!

Dernières nouvelles

Social