Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Finale à titre de golfeuse de la décennie à la LPGA: on vote pour Brooke Henderson m-a-i-n-t-e-n-a-n-t!

Brooke Henderson (Getty)

Dans les gestes à ne pas oublier de poser au retour du long congé, en ce début de semaine, il y a certes une visite à faire sur l’une des plateformes de la LPGA afin de voter en faveur de Brooke Henderson à titre de golfeuse de la décennie.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

L'Ontarienne de Smith Falls ne cesse de multiplier les surprises depuis le début du concours de la golfeuse de la décennie.

       

Après avoir défait Stacy Lewis, Lexi Thompson et Yani Tseng, bien que classée 14e parmi les 16 joueuses retenues, là voilà maintenant en finale face à Inbee Park.

 

Lorsque Brooke a transité chez les professionnelles, en 2015 à l'âge précoce de 18 ans, la Coréenne Park avait déjà acquis 15 de ses 18 victoires en carrière, dont six au Grand Chelem.

 

À 22 ans, Brooke compte neuf gains, en plus de la ferveur du grand public ici comme ailleurs. 

 

« Elle joue avec la passion qui pourrait faire fondre la neige au Canada », écrit Ron Sirak, chevronné chroniqueur américain sur le site de la LPGA au sujet de l'ex-championne du Québec dans la catégorie mosquito et pee-wee.

   

Toujours au Québec, Brooke a gagné le championnat féminin du Canada dans les rangs amateurs et ravi la victoire chez les pros au circuit canadien Jocelyne Bourassa, les deux fois au club Beloeil.

 

La suite sera plus difficile devant Inbee Park, celle-ci ayant également remporté la médaillée d'or olympique à Rio, en 2016. 

 

On peut - et doit - voter à compter de ce lundi le 6 janvier, et ce, jusqu’à ce mercredi le 8 janvier, à midi, sur le site de la LPGA ou ses différents réseaux sociaux.

 

C’est un départ 

Après Corey Conners, 19e au Tournoi des Champions Sentry, dimanche dernier, c’est au tour de Graham DeLaet, Michael Giglic, Mackenzie Hughes et Nick Taylor, chez les Canadiens, d'entreprendre leur année 2020, jeudi, en participant à l'Omnium Sony d'Hawaii.

 

Tricheur!

Voilà ce qu'un spectateur a crié à Patrick Reed dès qu'il a frappé son roulé pour le birdie, en prolongation, au Tournoi des Champions, remporté par Justin Thomas.

 

Si ça commence de la sorte à Hawaii, où le public est reconnu pour la courtoisie, l'année va être longue en titi pour Reed! 

Dernières nouvelles

Social