Hockey Le Magazine

BLOGUE MARIO BRISEBOIS | DUEL TIGER-PHIL: LES SONDAGES DISENT QUE…

Phil Mickelson et Tiger Woods (Getty)
Phil Mickelson et Tiger Woods (Getty)
Connaissez-vous un expert en relations publiques et en promotions qui adore le golf et qui est prêt à travailler très fort? Si oui, Tiger Woods et Phil Mickelson auront besoin d'elle ou de lui. Tout comme TNT, diffuseur du match hors concours confirmé entre ces deux grands noms du golf.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Rappelons que ce face-à-face a un enjeu de neuf millions de dollars qui ira en totalité au gagnant. De plus, on ajoutera un autre million en récompenses lors de concours dans le style: plus long coup de départ, la balle la plus près du trou, etc.

 

L’événement aura lieu le 23 novembre, soit le vendredi du long congé de la Thanksgiving des Américains. D’ici là, il y aura de la « grosse job » à faire comme on dit.

 

Voilà ce que révèlent non pas un, mais deux sondages ! 

 

Aux États-Unis, 69% des gens disent qu'ils ne paieront pas pour voir les coups que se donneront Tiger et Phil, ce qui n'est pas un très bon présage pour un « show » à la télé à péage.

 

De notre côté de la frontière, Robert Thompson, du Canadian Golf Magazine, a fat son vox-pop et 89% des répondants ne comptent pas regarder ce spectacle.  

 

Facile à dire le 23 août, lorsqu'il fait un gros soleil et 23 Celcius, mais oui, il est possible que le goût du golf puisse revenir dans la grisaille du 23 novembre.

 

Cela dit, TNT et nos Bell, Shaw, Cogeco, Vidéotron et les cablos distributeurs indépendants ont de la vraie besogne à faire !

 

DOUBLE BOGUEY!

Autre histoire triste de droits de télé : en raison d'une entente d’exclusivité entre Golf Channel et la LPGA, seuls les abonnés de Golf Channel ont pu assister en direct à la victoire historique de Brooke Henderson.

 

Le commissaire Michael Whan a déjà dit qu'il allait y voir. Mais quand ?

 

Comment développer les prochaines Jocelyne Bourassa, Lorie Kane et Brooke Henderson si les jeunes Canadiennes ne peuvent être exposées à la télé de chez nous ?

 

GRAHAM COOKE «BAT»PRESQUE SON ÂGE

D'accord que la fin au Championnat canadien « mid-amateur » (25 ans et plus), disputé à Grove Beach près de Vancouver, n'était pas celle que désirait avoir Graham Cooke la semaine dernière, lui qui a alors joué 82 en raison de deux triple-bogueys successifs.

 

D’autant plus que la veille, il avait joué son âge en signant une carte de 71, ce qui est toujours très particulier pour un compétiteur de ce niveau.  

    

Le multiple champion national, membre du club  Summerlea, a failli « battre » son âge puisqu'il célébrera ses 72 ans le 11 septembre prochain.

 

ALBATROS POUR LUC ROCHEFORT        

En Mauricie, Luc Rochefort ne fait pas que travailler au club Métabéroutin, à Trois-Rivières. Il s'y distingue aussi quand il joue. 

 

Au 12e trou, une normale 5 de 502 verges, le professionnel a réalisé un rarissime albatros en logeant son deuxième coup dans la coupe.

 

Ce trou est bordé d'eau d’un côté tout au long de l’allée, ainsi que d’arbres et de fosses de sable de l'autre côté. De plus, le vert est de dimension réduite, ce qui ajoute à la difficulté du trou et de l’exploit de Rochefort.

 

TROU D'UN COUP POUR SEAN COUTURIER, DES FLYERS

Toujours dans la catégorie des coups d'éclat, Sean Couturier, auteur de 31 buts la saison passée dans la LNH, n'a pas que le compas dans l’œil qu'avec un bâton de hockey.

 

Dévoué professionnel au club Drummondville, Claude Gamache, confirme que le patineur des Flyers de Philadelphie y a enregistré un trou d'un coup en utilisant un fer 7 pour franchir à perfection la distance de 160 verges.

 

Son épouse Laurence Dionne, Simon Lemay, président du club drummondvillois, et Serge Beaulieu ont été les témoins.

 

Cela dit, il se pourrait que sa saison à Drummond soit terminée, car les Flyers ont annoncé qu'il a subi une blessure dans un tournoi de hockey caritatif présenté à Québec.

 

TOUT EST VENDU UN AN À L'AVANCE 

Ne doutez jamais de la motivation de l'Irlande en ce qui concerne le retour de l'Omnium britannique dans ce pays et, cela, pour la première fois depuis 1951.

 

La Royal & Ancient annonce que les billets au mythique Royal Portrush (sauf les journées d'exercice) sont déjà vendus pour la présentation de l’évènement du 18 au 21 juillet.

 

CONDOLÉANCES

À Marcel Dion, professionnel émérite au club LongChamp, éprouvé au cours de la fin de semaine par le décès de son épouse, Micheline, après une courageuse bataille contre une longue maladie. 

 

TEL PÈRE, TEL FILS…                   

Le club Elm Ridge recevra la semaine prochain l’étape québécoise du circuit Mackenzie PGA Tour Canada.

 

On pourra y voir à l’œuvre le joueur par excellence de ce circuit, le Floridien Tyler McCumber avec trois victoires à sa fiche cette saison.

      

Il n'y a rien de bien surprenant là-dedans, puisque  Tyler a de qui tenir. Son père, Mark, a revendiqué dix victoires au sein de la PGA, dont celles aux Championnats des joueurs (TPC), en 1998, et de fin d'année (maintenant la finale FedEx) pour un palmarès impressionnant pour un petit gabarit de 5’8’’.

 

À la retraite, McCumber senior est demeuré actif. Il est devenu architecte de parcours.  

 

À propos des trois victoires de McCumber fils, celle à Edmonton en juillet l'a été au parcours Petroleum dessiné par son père.

 

AUSSI À SURVEILLER CETTE SEMAINE

Le Rouge et Or est aussi hôte cette semaine du lancement du calendrier universitaire. Ce sera jeudi et vendredi au club de Cap-Rouge.

 

Après les hommes, au tour des femmes de disputer leur championnat canadien « mid-am ». Celui-ci aura lieu à Lookout Point, en Ontario, de mardi à jeudi. La représentation du Québec compte à sa tête Marie-Thérèse Torti, de la Vallée du Richelieu, qui est invaincue cette saison.

          

Place aussi aux championnats dans les diverses catégories (hommes et femmes) dans nos clubs comme la tradition du congé de la Fête du travail le veut.

 

ÉCHO DU 19e

Félicitations à Claude Dumas pour son 65 (33-32 avec un aigle au 16e) à Port-Alfred, ce qui s'avère une nouvelle marque de parcours…

 

Sylvie Schetagne n'a pas joué de chance à Regina. Elle a échappé sa qualification à l’Omnium féminin CP de manière crève-cœur par un seul coup.

 

Dernières nouvelles

Social