Hockey Le Magazine

Blogue Daniel Caza | Un calendrier remanié en fonction des Jeux olympiques de 2020

Le commissaire du PGA Tour, Jay Monahan. (Getty)
L’annonce des changements au calendrier 2018–2019 du PGA Tour est peut-être passée sous le radar, mais elle a toute son importance étant donné que ceux-ci ont été faits de manière à ce que le golf profite de la visibilité des prochains Jeux olympiques qui auront lieu à Tokyo, au Japon, du 24 juillet au 9 août 2020.

 

Daniel Caza | MonGolf.ca

Rédacteur en chef

 

Plutôt que d’être présenté en août, le Championnat de la PGA, quatrième tournoi majeur de la saison, aura lieu en mai.

 

Cela signifie que l’Omnium britannique deviendra le dernier tournoi majeur de la saison, suivant l’Omnium des États-Unis, alors que le premier demeurera le Tournoi des Maîtres.

 

Quant au Championnat des joueurs du PGA Tour, considéré comme le cinquième évènement majeur, il reviendra en mars et se déroulera durant la semaine qui suivra l’Invitation Arnold Palmer. 

 

Ces changements seront bénéfiques pour l’Omnium canadien RBC qui, plutôt que de suivre l’Omnium britannique, sera joué du 3 au 9 juin, une semaine avant l’Omnium américain. Rappelons que le numéro un mondial, Dustin Johnson, devrait être présent puisqu’il voudra sans doute défendre son titre acquis avec une fiche de -23 sur le parcours du club Glen Abbey.

 

Comme l’a fait remarquer le commissaire du PGA Tour, Jay Monahan, le retour du golf aux Jeux olympiques a changé bien des choses et on constate qu’il a su saisir l’occasion qui lui était offerte de rejoindre encore plus d’adeptes.

 

Sara-Maude revient au Québec

Après avoir occupé le poste d’adjointe pour la formation de développement de Golf Canada depuis février dernier, au Bear Mountain Resort de Victoria, Sara-Maude Juneau a décidé de revenir au Québec pour poursuivre une carrière dans le golf.

 

Âgée de 30 ans, la golfeuse de Fossambault-sur-le-Lac, qui a joué au sein du circuit Symetra pendant sept ans et de celui de la LPGA en 2013, s’est donc jointe à l’équipe du professionnel Jean-Philippe Moffet, à titre de superviseur de golf, au Fairmont Le Manoir Richelieu. 

 

Voilà une solide acquisition pour cet établissement hôtelier haut de gamme. On souhaite donc que Sara-Maude poursuive ses beaux succès dans ses nouvelles fonctions.

 

Dernières nouvelles

Social