Hockey Le Magazine

Blogue Daniel Caza | Après le Tigre, les jeunes loups!

Matthew Wolff (Getty)
 

Qu’est-ce qui fera vibrer les amateurs de golf quand se terminera la fabuleuse époque de Tiger Woods ? Avant lui, il y a eu le Requin blanc et, avant lui, l’Ours. Pour la suite des choses, quelle bibitte saura nous inspirer ? Pourquoi pas les jeunes loups avec, comme chef de meute, Matthew Wolff ?

 

Daniel Caza | MonGolf.ca

Rédacteur en chef

 

À bien y penser, ce ne serait peut-être pas un mauvais choix. Cette année, à l’âge de 20 ans (il les a célébrés le 14 avril), Wolff a fini premier du côté individuel au Championnat de la division 1 de la NCAA.

 

Puis, il a remporté son premier tournoi du PGA Tour à sa toute première participation à titre de professionnel.

 

C’était le 7 juillet à l’Omnium 3M qui avait lieu au Minnesota. Ce golfeur, à l’élan tout à fait particulier, l’a emporté avec grand éclat en réussissant un aigle au 18e trou pour conclure la compétition avec un coup de moins que Bryson DeChambeau (qui aura 26 ans le 16 septembre) et Collin Morikawa (âgé de 22 ans). Ces derniers se sont partagés le deuxième rang au grand désarroi de DeChambeau qui venait de réussir un aigle, lui aussi au 18e trou, pour s’emparer provisoirement de la tête par un coup.

 

Morikawa, un Américain de Los Angeles habitant dans le secteur La Cañada, avait lui aussi une chance d’égaler le score de Wolff, mais il a tiré son coup roulé trop à gauche de l’objectif.

 

Quoi qu’il en soit, ce fut tout un spectacle ! Et il risque de se reproduire au cours des prochaines années puisque Wolff, en plus de sa bourse de 1 152 000 $, a obtenu son laissez-passer pour tous les tournois du PGA Tour pour une période de deux ans.

 

Quant à Morikawa, qui a pris part à son premier tournoi à titre de professionnel lors de l’Omnium RBC du Canada de cette année, il a droit à un statut partiel pour deux ans en raison de sa victoire au Championnat Barracuda. Étant donné que ce tournoi a lieu en alternance avec un tournoi de la série des Championnats mondiaux, en l’occurrence l’Invitation Fed/Ex St. Jude, cette victoire est passée sous le radar à la suite de l’étincelant triomphe de Brooks Koepka.

 

Ce qu’il faut retenir de Morikawa, toutefois, c’est qu’il a démontré une belle constance ayant d’abord inscrit une égalité en 14e place au Canada, puis trois autres résultats dans le Top 10 en six compétitions.

 

Parmi les nouveaux membres du PGA Tour fraîchement sortis des universités, on remarque les présences du Norvégien de 22 ans, Viktor Hovland, qui a déjà conquis son public tellement il est sympathique, et Justin Suh (prononcez Saw), amateur numéro un mondial âgé de 21 ans, qui a gagné huit de ses 25 derniers tournois.

 

Un total de 12 des 40 joueurs les mieux classés ont moins de 30 ans et, du nombre, on remarque les noms de Koepka (29), Xander Schauffele (25), Patrick Cantley (27), Jon Rahm (24), Tommy Fleetwood (28), Justin Thomas (26) et DeChambeau (25). Le plus jeune est Sung-jae Im (21 ans), sans oublier le Japonais Hideki Matsuyama et le Canadien Corey Conners, qui sont tous deux âgés de 27 ans.

 

Est-ce que l’un de ces golfeurs pourra dominer pendant les 10, 15 ou 20 prochaines années à venir, comme d’autres l’ont fait avant eux ? Ou assiste-t-on au renforcement d’une parité ?

 

Je vous laisse sur cette réflexion...

Dernières nouvelles

Social