Hockey Le Magazine

Billet Mario Brisebois | Quel Tiger va se présenter à l'Omnium britannique?

Tiger Woods (Getty)
 

Alors que les preneurs aux livres autant que les amateurs s'accordent à dire que Rory McIlroy et Brooks Koepka sont les deux principaux favoris à l'Omnium britannique, il existe néanmoins une incontournable question: quel Tiger va se présenter sur le parcours du Royal Portrush, cette semaine, à l’occasion de l’Omnium britannique qui sera disputé pour la première fois depuis 1951 en Irlande du Nord?

 

Mario Brisebois| MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Comme on sait, il s’agit également (oui, déjà!) la dernière étape grand chelem de l'année depuis que le Championnat de la PGA maintenant déménagé en mai? 

 

Ce n'est pas un hasard s'il n'a pas frappé une balle de golf en compétition entre l'Omnium américain et cette semaine, malgré l'échec de son inactivité entre le Tournoi des maîtres en avril au PGA, où il avait été éliminé à mi-chemin. 

 

Quatre opérations plus tard, le dos de Tiger n'est pas parfait malgré son succès à Augusta. Loin de là. 

 

«Il y a beaucoup plus de jours où je me sens plus vieux que plus jeune que mon âge!», ne cache-t-il pas. 

 

S'il a avoué des raideurs au dos à Pebble Beach, où les températures ont varié entre 32 et 15 degrés pendant la semaine, sachez que Portrush n'est pas exactement la canicule non, plus le thermomètre devant ses maintenir dans les 15-16 degrés avec une pointe à 18. Ajoutez à cela le facteur vent sur les links comme défi et on comprend pourquoi les Irlandais ont inventé la Guinness! 

 

Tiger tente d'économiser au maximum son corps beaucoup plus vieilli, lire amoché, que ses 43 ans. 

 

Il sait très et trop bien que ce n'est pas en seulement en se levant à 1h de la nuit comme il fait depuis quelques temps chez-lui en Floride pour arriver à s’habituer au décalage irlandais de cinq heures qu'on gagne. 

 

Lui aussi a hâte de voir quel Tiger sa présenter au premier tertre de ce tournoi majeur. 

 

Trois Canadiens

Ils sont trois Canadiens qualifiés au British cette semaine, soit Adam Hadwin, Corey Conners et Austin Connelly.

 

Bien qu’il soit le moins connu, Connelly, qui possède la double citoyenneté (canadienne et américaine) et qui joue essentiellement en Europe, a terminé très bon 14e au Royal Birkdale en 2017 après avoir été 3e avant le parcours final.

Dernières nouvelles

Social