Hockey Le Magazine

Billet Mario Brisebois | New York et son frère font sortir le meilleur de Maude-Aimée

Maude-Aimée LeBlanc
 

Dommage pour Maude-Aimée LeBlanc que le circuit Symetra, porte d'entrée pour accéder au circuit de la LPGA, ne s'arrête pas plus souvent dans l'État de New York.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Une semaine après avoir mérité la 9e place d’une compétition présentée à Rochester, Maude-Aimée a partagé un 2e rang avec deux autres concurrentes lors du tournoi CDPHP d'Albany.

 


Encouragée par des membres de sa famille venue des Cantons-de-l'Est, elle a complété les trois rondes avec une fiche de -12. Elle a rapporté des cartes de 65, 67 et 69 et, avec un coup de moins, elle aurait forcé la tenue d’une prolongation.  

 

La golfeuse de 30 a été meneuse ou co-meneuse depuis vendredi et a tenu le coup jusqu'au neuf de retour de dimanche.

 

Malgré un oiselet au 15e, LeBlanc n’a pas été en mesure de remonter la pente. Ses bogueys sur la normale 5 du 12e trou et la normale 3 du 13e ont la différence à la faveur de l'Américaine Robynn Ree. 

 

Le retour du cadet

Parmi les membres de la famille qui se sont déplacés pour la voir jouer, il y avait son grand frère Gaston, lui-même un bon joueur, qui en profité pour agir à tire de cadet comme dans le passé.  

 

«Il l'a beaucoup fait lorsque j'évoluais dans les rangs juniors et amateurs, mais pas depuis que je suis pro», a-t-elle raconté.

          

«Il est mon meilleur ami. Il est agréable le voir faire un jeu de la partie de golf», a-t-elle ajouté à propos de la façon de celui-ci de gérer la nervosité. 

 

Il faut admettre que la pression était forte avec douze filles à trois coups ou moins de la tête du classement avant la sortie finale.

 

Au sujet de ses deux bogueys, il s'agissait de ses premiers en 34 trous, ce qui démontre la constance de celle qui a modifié sa posture pour avoir un élan plus efficace.

 

Moins que la moitié du montant remis à la gagnante 

Maude-Aimée en était à son troisième résultat dans le top 10, elle qui a pris part à douze tournois cette année.

 

Parce que le titre lui a échappé, LeBlanc a gagné 9 344$, le plus gros chèque qu’elle a encaissé cette année. La championne, elle, a été récompensée d’une somme de 18 750$. Le nouveau total de gains de Maude-Aimée (35 924$) lui permet de progresser du 26e au 20e rangs. 

 

À la fin du calendrier, les dix premières boursières accèderont directement à la LPGA en 2020.

 

Cette semaine, c'est congé sur le circuit Symetra. On reprendra l’action à Milwaukee, lorsque aura lieu la Classique PHC, du 9 au 11 août.

Dernières nouvelles

Social