Hockey Le Magazine

Vox Pop | Est-il nécessaire pour un club d’avoir un code vestimentaire?

 
Quelques-uns des plus réputés intervenants du monde du golf local répondent à la question suivante : est-il nécessaire pour un club d’avoir un code vestimentaire? Vox pop!

 

« Je crois que ce n’est pas nécessaire, mais qu’il est important de bien s’habiller et d’être habillé sportif parce que c’est un sport qui demande du mouvement. Il faut être bien habillé, pas trop chaud juste à l’aise avec toutes sortes de climats. »

PASCALE ROBILLARD

Directrice générale
Golf du Domaine Rouville

 

« Dans les clubs privés, c’est très recherché mais, au Québec, on n’a pas vraiment besoin de forcer les gens. Ils s’habillent bien et c’est reconnu qu’on se vêtit adéquatement parce qu’on respecte les autres. »

LOUIS-PHILIPPE DESJARDINS

Président
Association des clubs de golf du Québec

 

« Le golf vient avec ses modes et ses traditions et le code vestimentaire est important au golf. Les clubs privés peuvent être plus exigeants envers leurs membres, alors que les clubs publics peuvent être un peu plus permissifs. »

ÉRIC LAFRENIÈRE

Directeur général
Golf Le Parcours du Cerf

 

« Je pense qu’il faut qu’il y ait certains règlements, mais que le code devrait être assoupli pour satisfaire toutes les clientèles. Parfois, on se présente dans un club où il y a des gens qui sont vraiment mal vêtus. Je pense que c’est là un manque de respect et de discipline. Il faut porter une certaine attention à ça. »

ANDRÉ ROUSSEAU

Journaliste

 

« Il y a deux extrêmes. Si on veut aller dans un terrain public bas de gamme, là où l’on veut accueillir les nouveaux golfeurs, il devrait y avoir zéro restriction sur la façon dont les gens s’habillent. Je n’ai rien contre ça : jeans, tee-shirts, n’importe quoi pour plaire à cette nouvelle clientèle de golfeurs. À l’inverse, dans les clubs privés haut de gamme comme le Royal Montréal ou Mont Bruno, ce doit être très sévère. Entre les deux, il faut s’ajuster avec sa clientèle pour savoir ce qu’elle aime et ce qu’elle veut. »

DAVE LÉVESQUE

Professionnel
Golf du Château Bromont

 

« Je vais en surprendre plusieurs en vous disant que la majorité des clubs de golf devraient assouplir leur code vestimentaire, mais tout en gardant un certain décorum et respecter le bon goût. Le but de cet exercice est d’attirer le plus possible les jeunes golfeurs. »

MARCEL PAUL RAYMOND

Président ex-officio
Golf Québec

 

« J’ai la chance de travailler dans un club semi-privé, qui est renommé et ça fait partie des choix qui ont été faits par le conseil d’administration. Donc, pour moi, c’est primordial que les gens soient bien habillés quand on joue au golf. »

YVAN BENOÎT

Professionnel
Club de golf de Joliette

 

« C’est nécessaire d’avoir un code vestimentaire. Pour les clubs privés et les plus haut de gamme, il faut qu’ils soient plus conventionnels. Mais les adeptes ont tellement changé depuis quelques années que je pense qu’un code vestimentaire plus élargi, plus libéral, serait de mise pour tous les clubs, mais c’est à chacun d’adopter son code selon les préférence de sa clientèle. »

MARTIN BERGERON

Directeur général
Club de golf Val Morin

 

« J’ai grandi dans un club privé et pour moi, le golf a toujours été une question de respect et d’étiquette. C’est sûr qu’il faut s’adapter. Les golfeurs d’aujourd’hui peuvent arriver au club en jeans, mais ils ne joueront pas en jeans ; ils peuvent avoir le chandail sorti des pantalons, mais pas jusqu’aux genoux. Un code assoupli est une bonne affaire pour aller chercher des membres. »

GARY LAGDEN

Professionnel
Club de golf Le Blainvillier

 

 

ÇA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Challenge Desjardins: Dennis Hendershott aux commandes

Le Club de golf Milby est prêt à accueillir le Championnat du Québec Premiers Élans, commandité par Acura

Tiger Woods dit être « conscient de la gravité de son geste »

Avec quels modèles l'ont-ils emporté?

adidas pour lui | Choisissez votre clima...

Le golf selon... Pierre Rodrigue

Blogue Mario Brisebois | Un rendement plus que prometteur

Championnat des joueurs: Si Woo Kim le plus jeune, à 21 ans

Blogue Mario Brisebois | Le club Ki-8-Eb perd George Arnold

Omnium des États-Unis: au tour de Marc-Étienne Bussières de passer aux qualifications finales

CCPT: 20 évènements de golf professionnel, dont 12 au Québec

minutegolf.ca: LE portail des golfeurs québécois

Club de golf Joliette: reflet saisonnier

Golf Le Mirage: un nouveau Centre de performance... et d'ambition!

Le circuit de la PGA et FedEx poursuivent leur partenariat

Rory avec TaylorMade

Bélair et Lee passent en finale des qualifications à l'Omnium des États-Unis

Anne-Catherine Tanguay: c'est ce que l'on appelle un... bon départ!

adidas pour elle | un seul embarras: le choix!

Le Club de golf du Club Sports Belvédère: un des joyaux de la Ville de Val-d'Or

Dernières nouvelles

Social