Hockey Le Magazine

Sommet du golf 2018: cinq initiatives primées

 
L’ensemble des associations de golf de la province et les dirigeants de clubs de golf s’est réuni pendant deux jours, les 11 et 12 décembre au Domaine Château Bromont, afin de participer au Sommet du golf 2018.

 

Pour l’occasion, les congressistes ont assisté à des séances de formation sous la thématique « Osez le changement ». Celles-ci ont été présentées dans la perspective de favoriser des réflexions sur l’industrie en matière de gestion, d’expérience des golfeurs et de la mise en marché du golf qui permettraient d’élargir ses horizons. 

 

Entreprises et personnalités honorées

Lors du gala animé par Michel Lacroix, animateur du golf à RDS et de l’émission Au 19e présentée à la même chaine, on a honoré des gens et des organisations qui se seront distingués durant l’année qui se termine en ayant « osé » réaliser des initiatives différentes, que ce soit sur le plan de l’efficacité administrative et organisationnelle, de la gestion des parcours ainsi que des programmes juniors et de la mise en marché du golf.

 

Le Golf du Château Bromont a mérité deux des cinq mentions honorifiques. La première pour son initiative en gestion d’un établissement. Son directeur général, Martin Ducharme, s’est vu également remettre une autre mention honorifique pour avoir été le club ayant le plus relayé le message de la campagne Sortez/golfez mis sur pied par l’organisme Golf Québec dans le but d’accroître la participation dans différents établissements de golf du Québec.

 

Le Club de golf de Plessisville a pour sa part été honoré dans la catégorie initiative novatrice de l’année, mettant un autobus à la disposition de ses membres, tandis que l’initiative junior de l’année est allée à Martin Morency, de l’Académie Morency, qui a organisé des conférences pour les enfants et leurs parents.

 

Pierre-Luc Bergeron, copropriétaire de B2Golf dans la région de Québec, a pour sa part mérité le titre d’initiative de développement des affaires par excellence en 2018, lui qui a mis sur pied un club de golf intérieur actif 12 mois par année.

 

Hommage à Michel Lafrenière

En conclusion du gala, on a rendu hommage à Michel Lafrenière, de la région de Trois-Rivières, qui a pris sa retraite au poste de directeur général de l’Association des clubs de golf du Québec. Il a été l’un des maîtres d’œuvre de la fusion entre  l’Association des directeurs généraux de club de golf du Québec (ADGCGQ), et  l’Association des terrains de golf du Québec (ATGQ).

 

M. Lafrenière a rendu de précieux services à ces organisations pendant plus d’une douzaine d’années.

 

L’Association des surintendants de terrains de golf du Québec, par l’entremise de M. Jean-Philippe Doucet, a également mis en lumière la précieuse contribution de ses membres qui, chaque année, trouvent les moyens d’entretenir de manière impeccable les parcours sur lesquels il est possible de jouer.

 

Deux jours de formation

Le Sommet du golf 2018 – osez le changement a été rendu possible grâce à la généreuse contribution de ses précieux commanditaires dont Ovation médias, Mobilicar, GGGolf, Mulligan International et belairdirect.

 

L’animation de ces deux jours de formation a été confiée à Jean-Sébastien Légaré. Ce professionnel et analyste de golf à RDS collabore également à l’émission Au 19e, ainsi qu’à la revue Golf International.

 

La conférence d’ouverture a été donnée par Gregg Patterson. Elle portait évidemment sur le thème du « changement ».

 

Huit autres conférences ont été présentées durant les deux journées du congrès par des experts en leurs domaines, tels que:

-Jeff Calderwood, directeur général de l’Association nationale des propriétaires de terrains de golf du Canada (ANPTG);

-François-G. Chevrier, de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec;

-Martin Lespérance et Carol Allain, conférenciers internationaux;

-Benoit Renaud, d’Oasis communication marketing;

-Dany Dubé, chroniqueur de sport bien connu;

-Et Benoit Girardin, spécialiste en planification stratégique sportive et touristique.

 

Pour clôturer ce Sommet, un jeu-questionnaire concernant l’industrie et une table ronde sur la mise en marché du golf au Québec ont été dirigés de main de maître par l’humoriste Jean-Michel Anctil, un passionné de golf.

 

Le Sommet du golf 2018 a donc été l’occasion de faire le point avec les acteurs de l’industrie et d’identifier les avenues potentielles qui permettront à l’industrie d’élargir le bassin de golfeurs et poursuivre la croissance de la pratique du golf a connue au cours des dernières saisons.

 

Dernières nouvelles

Social