Hockey Le Magazine

Lac Saint-Joseph : vendu, mais reste un golf avec Théberge comme gestionnaire principal

 
Lorsque les acquéreurs du Club de golf Lac Saint-Joseph affirment ne pas acheter pour y faire de l'immobilier, mais y maintenir la vocation golf à l'endroit, ceux-ci en redonnent une autre preuve.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Après avoir assuré que le golf était là pour y rester, voilà que le groupe de nouveaux actionnaires en rajoute.

 

Ils sont allés chercher Frédéric Théberge, au club Cap-Rouge, pour en faire le gestionnaire principal et professionnel de leur établissement. De plus, il a été non seulement l’entraîneur-chef de l’équipe du Rouge et Or, mais aussi l’un de ses bâtisseurs de l'équipe maintes fois championne dans les rangs universitaires québécois et canadiens. 

 

D’ailleurs, Théberge fait actuellement sa maîtrise en gestion administrative, ce qui le rendra doublement compétent.  

 

Au nombre de 17, les nouveaux propriétaires injectent 3,4 millions de dollars. Ils sont, pour la plupart, des gens d'affaires de Québec possédant une propriété au Lac Saint-Joseph. Monsieur Harold Bowles est le président pas intérim. 

 

Une des premières décisions consiste à rembourser le groupe des « amis-prêteurs ». Au nombre de 82, ils avaient injecté 1,3 M$. 

 

L'idée de la nouvelle organisation est de libérer les dettes de façon à commencer dès le départ à fonctionner sur des assisses vraiment solides.

 

Un autre 1,5M$ sera injecté pour des améliorations à effectuer au cours des trois prochaines années.

 

« On va adorer l'endroit », a déclaré Monsieur Bowles au quotidien Le Soleil. 

 

Le club Lac Saint-Joseph comptait l'an dernier 220 membres. Sa version 2.0 commencera aussitôt que le 7 janvier, soit lors de l'entrée en fonction officielle de Frédéric Théberge.

 

Celui qui remplacera Théberge au club Cap Rouge n’est pas encore connu, mais on ne devrait pas tarder à en savoir davantage à ce sujet. Le président du conseil d'administration, Jean-F. Keable, a convoqué les membres en janvier pour leur fournir des explications sur l'actionnariat et, qui sait, il pourrait profiter de l’occasion pour présenter qui sera nommé.

Dernières nouvelles

Social