Hockey Le Magazine

HUGO BERNARD QUALIFIÉ POUR DEUX CIRCUITS PROFESSIONNELS DU PGA TOUR

Hugo Bernard
Ne cherchez pas Hugo Bernard sur les parcours du Québec l'été prochain. Il y a fort à parier que le champion amateur du Canada en 2016 disputera sa première année complète au sein des circuits professionnels, en commençant par le PGA Latino America et poursuivant ensuite dans les rangs du Circuit Mackenzie PGA Tour Canada.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

C'est haut la main que le gaucher de 24 ans, membre du volet jeunes pros d'Équipe Canada à l'instar d'Anne-Catherine Tanguay qui fait partie de la LPGA, a fait sa place.

 

Bernard a ressenti quelques inquiétudes après avoir remis des cartes de 71 et 74 en première moitié du tournoi de qualification présenté à Howey-in-the-Hill, un parcours situé dans le centre de la Floride. Il est par contre revenu en force avec des scores de avec 69 et 68 pour remonter parmi les meneurs et prendre le quatrième rang à -6, ce qui sécurise sa participation lors des six premiers tournois canadiens.      

 

Le porte-couleurs de Laval-sur-le-Lac, qui s’entraîne sous les directive de Daniel Langevin, a conclu sa qualification en enregistrant quatre oiselets sur les neuf derniers trous, ce qui lui a valu un score de 33 quatre coups sous la normale.

 

Chez les autres Canadiens, Jimmy Jones, fils de la regrettée Dawn Coe Jones, championne de la LPGA, a terminé 17e après avoir joué la normale au terme des quatre journées.

 

Trois fois nommé à la formation d'étoiles de la NCAA et récipiendaire du trophée Jack Nicklaus chez les universitaires américains, John Coutlas a coiffé le classement avec sa mère dans le rôle de cadet. Sa compagne, son père et son grand-père l’on également suivi également sur le terrain.

 

CALENDRIER À DEUX VOLETS

Le calendrier du circuit PGA Tour Canda n'est pas encore connu, mais généralement, PGA Tour Canada présente une douzaine des tournois dotés d'au moins 200 000$ chacun, de la fin mai ou début juin jusqu'en septembre. 

 

En 2017, lorsqu'il évoluait encore dans les rangs amateurs, Hugo avait terminé très bon 7e lors d'une étape disputée au club Quatre Domaines, à Mirabel.

 

Cela dit, son année de compétition pourrait débuter beaucoup plus tôt. 

 

« Hugo s'étant auparavant qualifié au sein de la série Latino America, il est dans les plans d'effectuer quelques apparitions », informe Langevin.

 

Cette qualification, Hogo Bernard l’a acquise en janvier au Mexique, quand il a terminé avec deux performances de 66 qui lui ont valu le 17e rang.

 

Les activités en Amérique du sud commencent à la fin du mois courant au Panama, avant de se poursuivre jusqu'à la fin mai. 

 

Daniel Langevin était en Floride pour la préparation de Hugo la semaine précédente, mais il n’était pas présent physiquement lors de la qualification. Il était plutôt en Arizona pour diriger un camp d'entraînement des Carabins et de jeunes talents qui ont fait le voyage pendant la relâche scolaire. Langevin a néanmoins gardé un contact constant avec son élève.

 

Cette semaine, c'est au tour de Joey Savoie, élu amateur numéro un au pays l'an passé par Golf Canada, de s'amener en Phoenix pour des vérifications d'élan. Bref, le travail n'arrête jamais pour Langevin. 

 

D'AUTRES À SUIVRE?

À noter que PGA Tour Canada compte six autres qualifications d’ici à la fin avril et d'autres Québécois devraient tenter le test. Il faudra voir, mais Kevin Fortin-Simard, Pierre-Alexandre Bédard et Max Gilbert sont de ceux ont ouvertement manifesté leur intérêt. 

 

MAUDE-AIMÉE A DÛ SE RETIRER  

Du côté féminin, au tournoi SkiIgolf disputé à North Port, également en Floride, Maude-Aimée LeBlanc a dû déclarer forfait à son premier tournoi de la saison au sein du circuit Symetra.

 

Elle a dû renoncer après la première des trois journées prévues. Elle venait de jouer la normale 72 quand elle a pris cette décision.

 

Dernières nouvelles

Social