Blogue Mario Brisebois : TIGER, BEN, JACK ET RÉPONSES À VOS AUTRES QUESTIONS

Un veston vert bien mérité. (Getty)
 
Vous êtes certainement nombreux à vous poser la question suivante : est-ce la finale du Tournoi des Maîtres la plus prenante que vous ayez vue ? 
 
Mario Brisebois (MonGolf.ca)
Collaboration spéciale 
 
Disons qu'en 82 ans d’histoire, il y a eu d'autres excellentes présentations, mais celle-ci se situe très certainement dans le peloton de tête. 
 
Au moment décrire ces lignes, les sondages de la télévision ne sont pas connus, mais attendez-vous à une très forte hausse de l’auditoire comparativement aux années précédentes car, jeudi, il l’était déjà avec Tiger dans le décor.
 
Aujourd’hui, vos questions sont nombreuses. Est-ce le plus grand retour de l’histoire? Qu'est-ce qui a relancé le Tigre? Le record de Jack Nicklaus redevient-il menacé?  
 
Bonne lecture.  
 
EST-CE LE PLUS RETENTISSANT RETOUR DE L'HISTOIRE?     
C'est effectivement énorme comme réalisation cette résurgence de Tiger après une disette de 11 ans sans victoire en grand chelem, quatre opérations et de même qu’une carrière et une vie aussi qu'il a dû reprendre en charge à partir de zéro. 
 
Malgré l'excitation, il ne faut au grand jamais oublier Ben Hogan, qui a quand même remporté six titres du grand chelem après qu'un autobus eut complètement embouti sa Cadillac, en 1949. Il avait de nombreux os broyés dont ceux des jambes. Il ne devait plus jamais marcher. 
 
Tiger est le premier à reconnaître la résilience de Ben Hogan.  
 
QU'EST-CE QUI TANT CHANGÉ CHEZ TIGER? 
Avant la technique, il y a l'attitude.
 
Vous direz que c'est plus facile être agréable et même aimable dans la victoire, mais cela n'a pas toujours été le cas du Tigre, même lorsqu’il était au sommet de sa gloire.  
 
Le 18e trou dimanche représente l'illustration parfaite d'une sérénité acquise alors qu'il a opté de plein gré de jouer pour le boguey en sacrifiant un coup.
 
Vous direz que son corps a des limites, mais au nom de la patience encore une fois, vous avez aussi remarqué qu'il ne s'élançait qu'à 75% de sa puissance, cela aussitôt qu'au début de la semaine, laissant les gros bras frapper la balle à 340 verges pour miser sagement sur le contrôle.   
 
POUVAIT-ON LE VOIR REVENIR PLUS FORT? 
Vous conviendrez qu'on ne termine pas sixième à l'Omnium britannique, deuxième à deux coups de la victoire au Championnat de la PGA et vainqueur du Championnat du circuit en fin d'année 2018 sans que ça provoque des étincelles.   
 
ELLE SERA QUAND ET OÙ LA PROCHAINE ÉTAPE GRAND CHELEM?   
Les dates de cette présentation sont du 16 au 19 mai. Il s’agit du Championnat de la PGA qu’on a devancé au printemps. C'est à Bethpage, New York, où Tiger s’est déjà adjugé le titre de l'Omnium des Etats-Unis, que l’action se déroulera. 
 
L'Omnium américain suivra en juin à Pebble Beach, là où Tiger avait gagné par 15 coups en 2000. 
 
AVEC MAINTENANT 15 TITRES, TIGER AURA-T-IL LE TEMPS NÉCESSAIRE DE REJOINDRE JACK NICKLAUS QUI EN COMPTE 18? 
Il y a l'âge (43 ans) et les rivaux meilleurs et plus nombreux que jamais (ils étaient cinq en tête dimanche) mais ça dépendra avant tout de son état de santé.           
 
Cela dit, les amateurs souhaitent très fortement que Tiger poursuive. Selon un sondage de Golf Week, la majorité croit que Tiger va rugir encore. 
 
LA MEILLEURE DÉCLARATION? 
Le prix va à Francesco Molinari, le grand perdant avec deux balles à l’eau aux 12e et 15e trous. «Pas de doute que je me suis fait beaucoup de nouveaux amis avec mes deux double-bogeys sur le neuf de retour.»

Dernières nouvelles

Social