BLOGUE MARIO BRISEBOIS | KELLY BURNETT, PROFESSIONNEL DE HOCKEY ET DE GOLF

Kelly Burnett
La fin de l'année 2018 a fait perdre au golf un de ses pionniers avec le décès de Kelly Burnett.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Bien avant qu’apparaissent les contrats de plusieurs millions de dollars dans la Ligue nationale, un bon nombre de joueurs de hockey avaient le double emploi en travaillant comme professionnel de golf durant l'été.

 

Parmi les noms connus d'ici, il y a Robert Rousseau, Jean-Guy Gendron, Jean Ratelle, Léon Rochefort et Jean Savard parmi les anciens qui ont chaussé des patins ou des crampons selon les saisons.

 

Dale Tallon, actuel directeur général des Panthers de la Floride, est un autre hockeyeur-pro ayant évolué quelques années comme compétiteur au circuit canadien. Grant Fuhr, ex-gardien des Oilers, a aussi tenté la double aventure. 

 

IL A PORTÉ L'UNIFORME DES RANGERS AVANT LE ROYAL

Un natif de Lachine, James Kelvin (Kelly) Burnett a rendu l'âme récemment, il avait 92 ans. Il a joué avec le Canadien junior à compter de 1943-44 avant de se retrouver à la fin des années 40 dans la Ligue sénior du Québec avec les Tigres de Victoriaville et le St-François de Sherbrooke.

 

Il fait sa marque avec Springfield, Hershey et Syracuse dans la Ligue américaine et même un passage avec les Rangers de New York, en 1952-53, avant d'être échangé au Royal de Montréal, où il a évolué pendant 14 ans dans le Ligue professionnelle de l'Est et le sénior.

 

Il a connu huit saisons de 25 buts et plus. Il a également été entraîneur à l'Université McGill.

« C'était la période de six équipes et pas de doutes qu’il aurait mené une belle carrière dans la LNH dans le contexte d'aujourd'hui », soutient David Ross, aussi un sportif accompli de Lachine ayant été avec succès hockeyeur-golfeur. 

 

Après ses années à la NCAA (St.Lawrence) et une invitation au camp des Bruins de Boston, le populaire professionnel de l'Estérel a occupé la présidence de la PGA du Canada. 

 

SUMMERLEA ET VALLEYFIELD AVANT LES MARITIMES 

L'été, Kelly Burnett a d'abord été adjoint-professionnel au club Summerlea alors situé à Lachine. Sa carrière de 60 ans et plus comme professionnel en titre a commencé à Valleyfield. 

 

En 1964, il déménagea sa famille à Halifax. Il a été repêché par le club Ashburn, un des plus sélects des Maritimes où il demeurera à la barre pendant 28 ans.

 

Enfin, James Kelvin (Kelly) Burnett était-il plus un joueur de hockey que de golf ?

 

À entendre Dave Ross, le disparu a été un excellent athlète et plus encore. « Kelly Burnett s'est avéré un mentor respecté au golf de même qu’un parfait gentilhomme dans tout », a-t-il commenté. 

 

JOEY SAVOIE COGNE À LA PORTE DU TOP 50 

Un qui commence bien l'année est certes Joey Savoie, porte-couleurs d'Équipe Canada.

 

À la suite de sa 18e place avec une fiche de -2 juste avant les Fêtes au tournoi de South Beach, à Miami, le voilà maintenant 52e au classement mondial chez les amateurs, ce qui représente un sommet personnel pour le golfeur de Pinegrove nommé joueur amateur par excellence au pays.

 

BROOKE AU-DESSUS DE TOUT 

La nomination de Brooke Henderson à titre d'athlète féminine par excellence par La Presse canadienne est d'autant plus méritoire qu'elle survient au terme d'une année olympique d’hiver.

 

Son total de votes triple ceux des patineuses Kim Boutin (courte piste) et Katelyn Osmond (artistique) pourtant triple et double médaillées à Pyeongchang en 2e place.

 

Brooke a bouclé 2018 avec 11 résultats dans le top 10 dont sa victoire lors de l'Omnium canadien CP, ce qui n’avait pas été accompli depuis Jocelyne Bourassa au club Municipal de Montréal voilà déjà 45 ans cette année.    

 

GOLF CANADA DÉJÀ PRÊT

Les amis de Golf Canada ne lésinent pas. La date du 27 mai a été déterminée pour la présentation du tournoi de qualification québécois en vue de l'Omnium canadien RBC qui se déroulera la semaine suivante à Hamilton. On espère accueillir une centaine de joueurs.

 

Cette année, cette  sélection aura lieu au club Elm Ridge, sur l’Île Bizard.

 

BONNE ANNÉE !

Ces vœux s'adressent à toutes celles et ceux qui nous lisent, de même qu’à Richard Beaudry, Gilles Terroux, Daniel Caza, Philippe Riel et Simon Bédard qui rendent cette chronique possible. 

 

 

Dernières nouvelles

Social