Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | « Je retourne dans ce que j'aime le plus !»

Patrice Forcier, président de l’ACGQ, a souhaité la bienvenue à David Skitt.
S'il existe une nomination populaire dans le sport en ce début d'année, c'est bien celle de David Skitt à la direction générale de l'Association des terrains de golf du Québec (ACGQ) annoncée la semaine dernière à la suite d’un processus de sélection.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Les félicitations viennent d'ici et d'ailleurs, notamment de Chip Beck, vainqueur à la PGA, membre de la Coupe Ryder et l’un des rares golfeurs du circuit à avoir signé une carte de 59.         

        

David Skitt possède un cardex impressionnant durant ses années au poste de directeur et créateur du Championnat de Montréal (quatre ans) et de Québec (un an) doté de 1,6 million en bourses. Il s’agissait d’un tournoi régulier du Circuit des Champions de la PGA. Auparavant, il avait dirigé les destinées de l'Omnium de Montréal, un évènement du Circuit canadien qui a amené chez nous comme invités d'honneur des personnalités telles John Daly (deux fois), Jean Van de Velde, Thomas Levet, aussi vainqueur au sein de la PGA d'Europe, Hank Haney, entraîneur personnel de Tiger Woods lorsque le Tiger survolait littéralement le monde du golf, et Rory Sabbatini.

 

David Skitt a « gradué » avec son ami Dominic Racine (directeur général de la zone Québec de la PGA du Canada), du neuf trous de Saint-Lambert – aussi affectueusement nommée le Royal Rock Pile -, où ils ont été des compétiteurs juniors et des nettoyeurs de bâtons à ce club.

 

C'était durant les années du très apprécié Gordie Ross au poste de professionnel.

 

AU TRAVAIL DÈS LE JOUR DE SA NOMINATION

« Je ne peux être plus heureux », a déclaré David Skitt en remerciant Patrice Forcier et l'ensemble du bureau de direction pour la confiance.  

 

David remplace le vaillant Michel Lafrenière, qui partira en mars à la retraite méritée à Trois-Rivières.

 

« Notre organisation était financièrement déficitaire et Michel l'a rendue profitable », affirme Patrice Forcier. 

 

David Skitt ne perd pas de temps. Même dans la tempête, il est actif.

 

Après une réunion avec le conseil le jour du dévoilement du concours qui a reçu une soixantaine de candidatures quand même dont plusieurs solides, il fera le voyage en Mauricie pour entreprendre le transfert des dossiers. 

 

« Je retourne à ce que j'adore le plus : le golf », a terminé David Skitt.

 

APRÈS SON 65, JOEY CÈDE EN PROLOGATION 

Pas de veine pour Joey Savoie, membre d'Équipe Canada et du club Pinegrove qui entreprend son année en Australie. 

 

Après avoir terminé troisième lors des qualifications en vertu de scores de 70 et 65, il a baissé pavillon lors du tour éliminatoire du volet au jeu par trous.

 

L'Australien David Micheluzzi, gagnant de la sélection avec 63 et 64, a lui aussi été sorti dès le début.

  

Golfeur par excellence au pays dans sa catégorie en 2018, notre globe-trotter connaît néanmoins un très encourageant début après avoir pris la très honorable sixième place au Masters australien la semaine précédente.  

 

LE GOLF QUÉBÉCOIS INTÉRESSE LA FRANCE

En marge du Salon de l'emploi du Québec à Paris, Dominic Racine, directeur général de la PGA du Québec, raconte avoir recruté deux professionnels de la France qui ont joint les rangs de l'Association provinciale pour venir faire carrière au Québec. 

 

Dernières nouvelles

Social