Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Histoire d’un tournoi qui a vu le jour au Québec

Adam Hadwin et Nick Taylor représentent le Canada à la Coupe du Monde qui se déroule à Melbourne.
C’est cette semaine que se déroule la Coupe du Monde du golf, à Melbourne, en Australie. Adam Hadwin et Nick Taylor y sont présents pour représenter le Canada. Saviez-vous que les deux premières éditions de ce tournoi international ont été présentées au Québec ?

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Dans un texte qu'il nous a fait parvenir, notre ami et ancien professionnel au Club Laval-sur-le-Lac, André Maltais, nous rappelle que l’origine de cet évènement est effectivement une création… montréalaise.

         

La semaine de la « Coupe du Monde » nous rappelle toujours ses débuts. Ce fut au club Beaconsfield en 1953, puis au Club Laval-sur-le-Lac, l'année suivante. 

 

Ce tournoi était connu sous l’appellation suivante : la Coupe Canada. 

 

À Laval, l'Australie s'était emparé du titre grâce au brio de Peter Thomson et Ken Nagle. Stan Leonard avait mis la main sur le titre individuel avec 275. Son partenaire était Jules Huot. Malgré leur quatrième position, le tournoi avait connu un grand succès.

 

Lorsqu'on avait demandé à Jimmy Demaret (partenaire de Sam Snead pour l’équipe américaine) ce qu'il pensait du tournoi, il avait dit avec beaucoup d'enthousiasme : « This is the greatest. The Ryder Cup matches compared to this tournament are nothing because they only allow players from US and England to compete. »

 

Voici sa réponse en traduction libre : « Ce tournoi est le plus grand. Les matchs de la Coupe Ryder ne sont rien quand on les compare à ce tournoi car on y accepte uniquement des golfeurs des États-Unis et de l’Angleterre. »  

 

Au fil des années, les golfeurs n'ont pas toujours accordé l'importance nécessaire pour faire de la Coupe du Monde un rendez-vous incontournable.

 

Malgré tout ça, la présentation est toujours à l'affiche et avec un potentiel de plus en plus grand. Avec l'émergence de golfeurs de partout dans le monde, il pourrait avoir les ingrédients pour se hisser devant plusieurs rencontres que l'on connait déjà !

 

Le but de ce tournoi a toujours été de réunir les nations et il est toujours à l'affiche. John J. Hopkins (un richissime homme d'affaires de Montréal qui a été le premier commanditaire), serait fier de constater que son œuvre a fait un bon bout de chemin.

 

D’ailleurs, j’ai une pensée en ce concerne les anciens champions comme Al Balding-George Knudson, Dan Halldorson-Dave Barr et Halldorson avec Jim Nelford. On a été des témoins privilégiés.

 

TIGER-PHIL: UN SONDAGE QUI EN DIT LONG 

Que pensez-vous du match Tiger Woods-Phil Mickelson ce vendredi du long congé du Thanksgiving du peuple américain, à 15h, à la télé à péage? 

 

Golfweek a sondé ses lecteurs.

    

À savoir qui va gagner, 77% des votes vont à la faveur du Tigre.

 

À la question essentielle : « comptez-vous regarder (au coût de 19,99$) », la réponse est non à 61%.

 

RANDY TIEMAM ÉTAIT AUSSI GOLFEUR

Le sport perd un ami avec le décès de Randy Tieman, longtemps titulaire du pupitre à « Pulse », le bulletin d'informations de CFCF à la télé en plus d'avoir eu ses émissions-radio à TEAM 990 devenue TS 690.

 

Randy avait 64 ans. Il s'est effondré chez-lui.

 

Il a été beaucoup assigné à la couverture du Canadien, des Expos, des Alouettes et de l'Impact. Cela dit, il ne ratait jamais le rendez-vous lors des grands tournois de golf à Montréal. 

 

En plus d'être efficace et populaire dans son métier, Randy Tiemam était une très bonne personne. 

 

« Qu'importe s'il menait une entrevue avec une grande étoile du sport professionnel ou un jeune sportif à ses débuts, Randy traitait ses invités avec le même respect », raconte Duke Doucet, professionnel émérite au club Summerlea. 

 

Il était un brave homme aussi ayant survécu dans les années 90 à un cancer de Hodgkinien de grade 4, une méningite et un quintuple pontage à l'intervalle de 18 mois avant de reprendre le travail, le golf et le hockey dans sa ligue de garages.  

 

Nos sympathies à sa veuve Liane et aux quatre enfants. Les funérailles auront lieu vendredi à Lancaster, en Ontario.

 

NADIA DI MENNA A SA PLACE AU MOUVEMENT FÉMININ DU GOLF

Pour la première fois de son histoire, l'Association canadienne des propriétaires a élu une femme à sa présidence, lors de son assemblée annuelle à Calgary.

           

Lesley McMahon est à la barre du club Balmoral. Pas celui de nos Laurentides, mais de Red Deer en Alberta.

 

Ève Gaudet, du club Montcalm, avait été auparavant présidente du même organisme québécois dans le passé. 

 

Mentionnons aussi la sélection de Nadia di Menna, du complexe Le Versant, à titre de directrice.  

 

CONNAISSEZ-VOUS LE CHAMPIONNAT ZOZO?

Tel sera le nom du premier tournoi sanctionné par la PGA au Japon à compter de l'an prochain et les cinq suivants. 

 

La présentation accordée à la banlieue de Tokyo et dotée de 9,7 millions de dollars remplacera l’arrêt en Malaysie dans le calendrier. 

    

La compagnie Zozo est une firme spécialisée qui connaît à immense succès dans le vêtement.  

 

SUR NOS VERTS ENNEIGÉS...

C'est vendredi (le 23 novembre) que Debbie Savoy-Morel passe de directrice de l'ensemble des opérations golf du Mirage pour y devenir professionnelle émérite…

 

Sylvie Schetagne ne cesse de démocratiser son enseignement. Elle a conclu une entente avec MATV… 

 

La PGA du Canada tiendra son championnat national Titleist-FootJoy des professionnels de club du 3 au 6 décembre, en Arizona. On reviendra avec la représentation québécoise au pays des cactus.

 

Dernières nouvelles

Social