Blogue Mario Brisebois | Autres honneurs nationaux pour Bédard et Savoy Morel

Debbie Savoy Morel
Debbie Savoy Morel
On s’aperçoit que les bonnes nouvelles n’arrivent pas seules en ce qui concerne les succès des Québécois sur la scène canadienne. On en a eu une autre preuve avec les honneurs qui ont été attribués, cette semaine, à Pierre-Alexandre Bédard et à Debbie Savoy Morel.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Dans le volet compétitif, le représentant du Club de golf Cap Rouge a été confirmé vainqueur du trophée Mike Weir en raison, notamment, de sa conquête du championnat de la PGA du Canada. Quant à la grande dame du club Le Mirage, elle a ajouté à son titre de « pro » de l’année au Québec, celui du Canada.

 

Debbie Savoy-Morel n'aurait pu imaginer une façon plus agréable de conclure 2018 ou d'entreprendre 2019. Il s’agit pour elle d’un véritable cadeau, elle qui a été choisie par la PGA du Canada le 21 décembre. Le mois passé, la collaboratrice à la revue Golf International et à l'émission Au 19e, deux productions d’Ovation médias, propriété de Richard Beaudry, elle était devenue la première femme au Québec à recevoir le même prix.

 

Debbie recevra le trophée Murray-Tucker le 24 janvier, lors de la soirée du Canada à la foire d'achats de la PGA américaine, à Orlando. 

 

Soit dit en passant, l'organisation compte 3 600 membres ce qui ajoute au prestige de la sélection.

 

CARRIÈRE ET VIE FORT BIEN RÉUSSIES  

La multiplication des hautes distinctions, incluant son intronisation au Panthéon du golf québécois un an plus tôt, survient à un moment très propice pour elle.

 

« Nous sommes très fiers de tout ce qui survient à Debbie. Vous savez, on a dépassé ça, le truc hommes-femmes. Debbie a prouvé qu'elle est la meilleure « pro ». Voilà tout.  Ses succès rejaillissent sur l’ensemble du golf et c'est aussi cela l'essentiel », a commenté Dominic Racine, directeur général de la PGA du Canada, zone Québec.

 

L’honneur qui revient à Debbie s'avère aussi un couronnement justifié à un tournant d’une carrière très bien réussie. À l'automne dernier, elle a décidé de son propre gré que l'année qui achève était sa dernière à la barre des opérations golf des 36 trous du Mirage. 

 

 Ce serait bien mal connaître Debbie que penser qu'elle prend sa retraite. Alors que Russell Miller arrive comme responsable suite à une restructuration, elle va continuer de faire la paire avec René Noël, le directeur général du Mirage, lequel s'est très habilement assuré de maintenir pour les membres une continuité en élevant Debbie aux titres de professionnelle émérite et proche conseillère.

 

VIVE LE GOLF EN PROVINCE ! 

Fait à noter, Debbie Savoy-Morel a appris son golf sur le parcours de neuf trous du club de La Tuque en compagnie Jean-Marie Laforge. Pour sa part, Pierre-Alexandre Bédard a fait ses débuts au club Chibougamau, où son papa a été l'administrateur principal.

 

Félicitations aux deux et oui, vive le golf en... province! 

 

Dernières nouvelles

Social